3 points pour choisir sa paire de chaines à neige pour l’hiver.

Mis à jour : avr. 16


1) Mon véhicules est-il chainable?

Certains véhicules ont un passage roue très faible et sont donc déclarés par le constructeur non-chainable. Cela est fréquent sur les voitures sportives, d’une manière générale si l’espace entre le pneumatique et la carrosserie est inférieur 4cm et que vous avez des difficultés à accéder à l’arrière de la roue votre voiture ne peut pas accepter n’importe quelles chaines à neige au risque d’endommagé suspension et carrosserie voir système de freinage…

Si c’est le cas, que ce soit pour un véhicule léger ou plus lourd, il existe les chaines neige RUD Centrax, que nous avons détaillées dans un précèdent article : « Les chaines pour véhicule non chainable Centrax de RUD » et pour vous se guide s’arrête la !

2) Je veux que des chaines à neige faciles à monter

Les systèmes de chainage les plus simples sont ceux qui ont nécessité plus de développement et également ceux qui nécessitent une technologie particulière. Le système le plus simple est la chaussette à neige, c’est-à-dire des chaines textiles, je vous invite à (re)lire notre article sur le sujet « Tout savoir sur les chaussettes à neige ». Il existe également, si vous le préférez, des chaines à neige mécanique simple à monter comme les chaine neige textile RUD hybrid qui allient la facilité de montage des chaussettes à neige et la mécanique rassurante de chaines classiques.

3) Je veux des chaines à neige pas chères !

À l’inverse du précédent point, les chaines à neige « pas chère » sont les plus rudimentaires en termes de montage, ce qui n’enlève en rien à leurs qualités de traction et de sécurité. Il faudra donc simplement plus s’entrainer à les monter que pour d’autres modèles.

Pour les véhicules légers choisissez alors la Chaine pour pneu XP9 de Polaire et la XP16 pour les véhicules pus lourds comme les SUV, 4×4 ou utilitaires par exemple.



Évitez ça cet hiver (et le prochain!)